Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

First Man : Le Premier Homme sur la Lune

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 First Man : Le Premier Homme sur la Lune le Mar 23 Oct 2018 - 7:58

Bonjour,
je vous recommande d'aller au cinéma, pour First Man,
superbe film, beaucoup de détails et très réaliste, mais surtout un très bel hommage à Neil Armstrong
Modestie et grandeur ....

PS; je n'arrive pas à poster ce mail dans la rubrique films ....

Voir le profil de l'utilisateur

Frandu12

avatar
Modérateur
voila qui est fait; voici la bande annonce du film

Voir le profil de l'utilisateur http://space.blog-frandu12.over-blog.com/
Bonjour,
Je plussois, j'en reviens. Un très beau film au rythme posé, sans temps mort à mon goût.
Les évènements relatés collent à 99% avec ce qu'on peut savoir de la biographie d'Armstrong : c'est pas comme Apollo XIII et ses nombreuses "libertés", voire "trahisons" prises avec la réalité.
Un bémol cependant : le traitement réservé à Buzz Aldrin, un peu trop "fanfaron cynique". Dans son autobiographie, John Young n'en disait pas vraiment du bien mais pas à ce niveau. Je trouve cela un peu injuste.

Le côté intéressant du film est le traitement centré sur le ressenti des hommes plus que sur l'épopée spatiale et qui fait écho à la mise en abîme énoncée par Armstrong, au début, sur l'intérêt d'avoir un point de vue différent. Vous n'y verrez pas des fusées et vaisseaux en CGI, façon Apollo XIII, sauf vers la fin sur la Lune mais des hommes qui stressent enfermés dans des boites minuscules (X-15, Gemini 8, Apollo 11) mais avancent quoiqu'il en coute.

Visuellement j'ai apprécié le traitement de l'image avec l'ajout d'un grain façon 16mm très "vintage" et qui permet, en prime, de glisser des séquences d'époque sans qu'on s'en aperçoive. Cela change agréablement des images numériques actuelles.

Un film que je place dans la même catégorie que le film russe "The Spacewalker", qui relate le vol de Leonov sur Voskhod 2. Dans les deux cas une fidélité aux évènements réels et une bonne observation des ressentis des hommes. Ce film n'est malheureusement disponible en DVD qu'en russe sous-titré en allemand. Il est passé cet été sur Canal-satellite.

_Bruno

Voir le profil de l'utilisateur

4 de la terre à la lune le Jeu 25 Oct 2018 - 11:49

j'ai un peu retrouvé ce même esprit que dans la série de la Terre à la Lune de Tom Hanks,
pour ce qui est du traitement des images d'époque c'est un très beau travail, en particulier les images d'alunissage.

Quant au point de vue sur Buzz Aldrin, ce n'est pas pour me déplaire, car sous couvert de grands sourires il n'est pas des plus sympathique à mon regard, comparé à la modestie et la grande humilité de Collins et bien sûr de Neil Armstrong.

Ce n'est qu'un point de vue, en tous cas un très beau film qui ne perd pas le côté humain de cet homme, et ne montre pas le côté conquérant d'une nation.

il est intéressant de remarquer aussi que l'on ne voit pas le drapeau des états unis sur le sol lunaire ...

Voir le profil de l'utilisateur
Il était certain que ce film allait faire un tabac, nos merdias le cernaient bien !

Toujours la même "US Touch" que le locataire actuel de la Maison-Blanche tente de faire entrer dans l'histoire, les États-uniens ne sont à l'origine de rien au niveau de l'Espace comme à tout les autres niveaux d'ailleurs, se contentant de "coups" mais sans le moindre programme cohérent.
Faire la promo de First man, c'est bien, mais en profiter pour oublier la prédominance des autres, chacun son truc !

Voir le profil de l'utilisateur
mircah a écrit:il est intéressant de remarquer aussi que l'on ne voit pas le drapeau des états unis sur le sol lunaire ...

Euhhh, ben si justement : on ne voit pas la scène du planté du drapeau ni du salut mais on voit au moins deux plans avec le drapeau bien détaché sur l'horizon à côté du LM... dont celui qui me sert d'avatar Wink

L'aspect nation conquérante n'est pas souligné dans les scènes finales sur la Lune, mais le drapeau, les symboles et les références américaines sont présentes presque tout le temps dans le film, mais bien placées, pas sur un ton martial ou nationaliste. Ce film se focalise sur les hommes et c'est assez bien rendu.

En particulier ces sensations claustro-phobiques dans les combinaisons, la capsule Gemini (j'avais oublié comme c'était petit) et le cockpit du X-15, ainsi que la violence des scènes de décollage font assez froid dans le dos. Ces mecs étaient vraiment des kadors !

Après tout, même s'il a bénéficié de l’ingénierie allemande, ce programme est le résultat de l'implication et des moyens industriels des américains... et de l'argent de leurs contribuables, nonobstant les raisons profondes militaro-politiques. Ceci dit en l'absence de toute idolâtrie pro-US.  

_Bruno



Dernière édition par bgire le Ven 26 Oct 2018 - 10:12, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum